Claire Martin

Claire Martin, trésorière de Tiandi

 

1999, à la naissance de Tiandi, j’avais presque 20 ans.

J’ai signé pour l’aventure parce qu’elle était là sur un papier. Et que j’était là haut aussi avec les maîtres fondateurs de TIAN-DI dans la maison au sommet des flancs de la Meuse . J’étais avec ceux qui ont rapporté avec eux un monde qui m’a fasciné. Un monde de questions et de réponses colorées et teintées de poésie chinoise. Un monde créatif ou le décalage emmène vers de nouveaux horizons. Et ma soif de découvertes à presque 20 ans s’est nourrie là.

Pendant 20 ans j’ai vécu des aventures humaines (vous aussi j’imagine) et des explorations professionnelles ponctuées par des voyages extra avec TIAN-DI mais pas que. Après avoir parcouru des chemins de vie en circonvolution je suis toujours trésorière. La maison de Tian-di en haut est toujours là et maintenant on peut se baigner dans la Meuse.

2019 je n’ai pas encore 40 ans.

Les questions sont toujours aussi nombreuses et elles sont devenues plus internes.

Je suis dans une grotte. Elle est ouverte et soutenue par des piliers. Au centre se trouve un feu et autour mes personnages. Il y a cette vieille femme toujours assise en tailleur, sur les genoux de laquelle je me repose de temps en temps. Il y a un grand aventurier le regard perçant, plongé au loin et le tonus élevé. Il est toujours debout. Il y a une carte à qui je parle, qui sait si jamais elle connait un chemin. Il y a une enfant qui saute sur tous les cailloux autour. Il y a un tigre qui paraisse mollement. Il y a un hérisson qui pointe le nez hors de sa boite en carton. De la nourriture est posée sur des feuilles de bananiers. Et puis je suis là aussi, et des invités entrent et sortent.

Sinon dans la vie je suis super active, je travaille comme ergothérapeute dans une grande institution pour enfants porteurs de handicaps. J’habite une grande ville avec un jardin. Je sillonne les rues avec mon vélo. J’ai une camionnette pour partir en weekend dans les bois. Je co-crée un habitat en meute avec mon amoureux et nos enfants qui le composent. Je continue de regarder TIAN-DI se transformer au gré de ses méandres.

Aujourd’hui j’ai demandé à mes enfants comment je pourrais être décrite. Mon ego a été bien gâté:

  • super belle
  • La plus gentille du monde
  • Très intelligente parce que je retrouve toujours les petites pièces des jeux. Je garde celle-là précieusement: pour une trésorière c’est une qualité !